MARRE DE TOUT??? POSEZ VOS BAGAGES POUR UN INSTANT…EVASION

Envie d’un espace évasion pour vous relancer?

Coucou les girls,

Nous le reconnaissons toutes: ce sentiment d’exaspération, de fatigue, de baisse de forme parfois dû à mille et unes raisons de notre quotidien et qui nous met le moral à plat. Vos proches vous diront qu’il faut « déconnecter »  un peu. Si pour certains, la solution rime avec le cocktail Alcool+discothèque, pour d’autres,

Bénédicte capo-chichi au rph

c’est un repos dans un cadre tranquille qui pourrait remettre leur « batteries » à niveau. J’ai récemment testé pour vous la deuxième option…

Mes critères ont été:

– Nouveau pour moi,

– Pas de bruit,

– Moins de 100km de Cotonou (c’était mon passeport pour une reprise facile car il était hors de question que je somnole la matinée du lundi 🙂 )

– très petit budget (On ne va quand même pas se ruiner un 15 du mois, ce n’est pas malin)

Avec de tels critères, j’étais presque coincée sur la carte du Bénin. Me souvenant qu’une partie de la route allant vers Bohicon a été inaugurée le weekend d’avant, j’ai lancé une recherche google et une minute plus tard, j’appelais pour me renseigner sur un Hôtel d’Allada, le Royal Paradise Hotel.

Sans titre-1 copie

Royaume d’Adjahouto, On arrive…

C’est parti!!! Nous voilà embarqués une heure plus tard, ma famille et moi, direction Terre natale de Toussaint Louverture . J’ai détesté la piste qui mène du bitume à l’hôtel mais l’accueil a très vite compensé.

Impossible de taxer cet hôtel de pub mensongère car il y avait effectivement tout ce qui était à la carte dont une piscine bien entretenue .

IMG-20150823-WA0054 copie (1)

Je ne compte pas vous ennuyer avec trop de détails, cependant, je trouve certains points importants à souligner. Non mais vous n’imaginez pas le nombre de points de chute sur la carte où l’on vous miroite tant de choses et vous tombez de désillusion en désillusion une fois sur place, du genre la piscine à sec, le mini zoo sans animaux… et c’est quand brusquement votre loulou vous fait: Maman il est où le Lion? que vous comprenez que vous n’êtes pas la seule à vivre la déception de vous êtres fait avoir.

L’hôtel a même un aqua-bar! Je n’en demandais pas tant. Et non les filles je n’ai pas testé cela désolée; car demander à la bonne Béninoise que je suis de mettre les pieds dans l’eau par un mois d’août pareil revient à demander au chat de pêcher du poisson . Non merci 🙂 . Quoi??? le soleil ne bille presque pas. Si vous voyez d’autres le faire, c’est pour d’autres motivations et je peux vous garantir que ce n’est pas pour le plaisir de la baignade.  Laissons les chats et revenons à nos moutons.

IMG-20150823-WA0055 copie

Pas le moindre bruit…

J’en voulais du dépaysement et me voilà bien servie. On ne se croirait pas à seulement 50km de la capitale. Vous êtes coupés de tout; calme et tranquilité vous apaisent l’esprit et paradoxalement  vous gardez la sensation d’être à la maison en raison de la simplicité du cadre.

Le lendemain matin, après le petit déjeuné (en service libre et couronné de jus de fruits faits maison hum…), direction la ville. Car, si je ne pu assister au culte à la chapelle (8h30 trop matinal pour moi), j’ai néanmoins visité cette fameuse chapelle Mariale, moi qui passais toujours devant sans jamais m’arrêter. Nous avons aussi par ma faute raté la ballade organisée par l’hôtel, pour raison de grasse matinée.

Bénédicte capo-chichi au babyfoot

Quand vous prenez par Porto-Novo un weekend il est impensable que vous n’ayiez dégusté un plat de « chercheur » (soufrez que je ne traduise cela) 😉 Dans la même logique, rentrer d’Allada sans embarquer « photocopie » (des brochettes d’escargots) serait un bon gachi. J’ai donc sacrifié à la tradition et rejoint ensuite Cotonou par l’axe Tori bossito – Paou.

La suite vous la connaissez: Dame fumée et Mr bruit nous accueillirent les bras garnis d’un plateau de stress.

La bonne nouvelle, c’est que tous mes critères ont été validés et pour ce qui est du budget global (sujet tabou dont j’ai néanmoins obligation de compte rendu vis à vis de vous chères lectrices) on était tout juste dans les 50.000 ma petite famille et moi, déplacement compris. Après c’est à vous de voir suivant d’où vous prenez départ, suivant le moyen de déplacement et la chambre choisie…

img_0298_copie

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le Bénin a plus d’un tour dans son sac pour séduire .

Vous savez, j’ai quelqu’un dans mon entourage qui rêve de tourner le globe et d’atterrir à volonté dans le pays de son choix. Moi je vous dis les filles, en attendant de passer du fantasme à la réalité, vous pouvez faire plus simple en zoomant seulement la carte de votre pays. Des petits havres de paix telsque le Royal Paradise Hotel, existent et ne demandent qu’à être exploités. En plus, c’est encore les vaccances; profitez-en.

Je serai aussi ravie de partager vos vécus à travers vos commentaires 🙂  (adresse de contact c’est votre e-mail)

Par Bénédicte CAPO-CHICHI ce 31 Aout 2015

Share

6 réflexions au sujet de « MARRE DE TOUT??? POSEZ VOS BAGAGES POUR UN INSTANT…EVASION »

  1. Eh oui! Pas besoin d’aller loin pour trouver le paradis sur terre. C’est bon de quitter Cotonou de temps à autre. Pas bien de vivre dans cette pollution 7 jours sur 7, 52 week-end sur 52. Pour moi qui vit à Porto-Novo, et je m’en plains, ce genre de cadre me convient.
    Merci pour ce texte qui montre qu’il y a mieux en dehors de Cotonou. J’avais facebooké une fois: libérez Cotonou= quittez tous l’inondation et la pollution de Cotonou.

      1. Ayant travailler pour une multinationale en charge du développement du tourisme des étatas membres, je me rejouis de savoir qu’il existe après sa mort de nouveaux talents pour porter fièrement le flambeau de la promotion des sites touristiques voire même des politiques touristiques… Et le patronyme que vous portez m’ai familier du moins si je m’en abuse….

        1. Coucou Adolphe,
          Comme tu le dis, nous sommes très riches en sites touristiques. A nous de faire le déplacement.
          Merci de ton petit mot.

  2. Il y a toujours des Options de ce genre qui s’offrent à nous. il faudra voir avec les agences de Guest house. Pour ma part, je ne vous recommande pas une maison isolée en province pour des raisons de sécurité; mais peut-être en ville. Or dans le contexte actuel c’est justement l’effet isolé du cadre qui séduit d’où la necessité que ce soit un cadre hotelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *